Bienvenue sur le site du Centre Anima, le centre historique des thérapies douces à Paris.

Ouvert 7/7 de 6h à 23h
Rechercher

Faut-il manger bio ou non bio ?

Faut-il manger bio ou non bio pour être en bonne santé ?

Manger bio ou ne plus manger du tout ? Quoi ! Faire la grève de la faim ? Il n’en est bien sûr pas question ! Se nourrir de Prâna (énergie vitale) ? Vous n’y pensez pas ! Cette 2ème solution n’est pas donnée à tout le monde !

Table des matières

Alors, quelle alimentation choisir pour être en bonne santé ?

Vous conviendrez avec moi qu’à moins de cultiver son propre jardin bio et bénéficier ainsi régulièrement de produits de saison de première fraîcheur, nous sommes tous tributaires des commerces, marchés et producteurs situés dans un certain périmètre de notre lieu d’habitation.

La question de savoir si je vais acheter mes produits frais en bio ou pas, ne se pose parfois même pas. Je me souviens encore de l’état des fruits et légumes bio dans certains supermarchés dans ma région : tout juste bons à finir au compost ! Alors que leurs « frères et sœurs » issus de l’agriculture conventionnelle trônaient haut en couleurs et en fraîcheur sur les étals voisins.

OUI une pomme ou une carotte bio possèdent des qualités gustatives et nutritionnelles supérieures à leur équivalent cultivé de manière conventionnelle.

OUI il est nettement préférable de consommer des produits cultivés dans le respect de la terre, des saisons, de l’agriculteur et du consommateur.

NON, il est tout à fait inutile de devenir à tout prix un inconditionnel de l’alimentation biologique pour être en bonne santé.

Ce qui me ramène à l’état d’esprit dans l’acte de se nourrir : j’ai souvent entendu des histoires malheureuses au sujet de personnes qui menaient une vie saine, qui faisaient attention à la qualité de leur alimentation, qui faisaient du sport et pourtant, à leur grand étonnement et à celui de leur entourage, ces mêmes personnes à la vie supposément exemplaire souffraient de maladies dégénératives comme le cancer !

Voici l’explication que je vous livre concernant la place de l’alimentation dans une optique de santé :

Chacun de nous possède son potentiel de force vitale. Celle-ci est pure énergie et son influence sur notre organisme est capitale. Il revient à chacun de cultiver, d’entretenir et de faire fructifier cette force vitale du mieux que sa conscience lui permet.

Nos pensées, nos paroles, l’amour que nous ressentons pour nous-même, pour les autres, pour la vie, la qualité de l’attention et du soin que nous nous offrons au quotidien sont autant de facteurs qui augmentent notre niveau d’énergie et donc de santé.

Les aliments bio à tout prix, un mythe

L’alimentation santé s’insère nécessairement dans ce tableau ou devient un mythe. En d’autres termes, inutile d’espérer entretenir ou améliorer sa santé en s’acharnant à manger les meilleurs aliments possibles et en avalant toute sorte de compléments alimentaires magiques si le corps, l’esprit et l’âme sont en grande souffrance et n’arrivent pas à se faire entendre.

Commençons par accepter de ne plus faire semblant d’aller « bien merci » ! Ouvrons grands les yeux sur ce qui « cloche » vraiment et décidons d’enterrer la hache de guerre, une guerre que nous avons à un moment donné déclaré à nous-même.
Halte aux excuses qui nous transforment en pantins (dés)-articulés !
Halte au règne des spécialistes en tout genre qui considèrent l’humain comme un amas de pièces détachées : l’être humain ne retrouvera son intégrité que dans une approche globale de tous ses besoins.

Attention toutefois à ne pas confondre besoins et envies ou besoins et habitudes ! Et souvenez-vous de faire de temps en temps table rase des messages innombrables et parfois contradictoires qui nous sont transmis au sujet de l’alimentation santé et de vous mettre à l’écoute de vos propres besoins.

Avec un peu de pratique et de la persévérance, vous réveillerez bientôt votre boussole interne, celle-ci même qui vous montrera infailliblement le bon chemin et vous guidera vers les aliments qui vous conviennent. Conseil d’une naturopathe.

Partager l’article
Table des matières
Vous voulez rejoindre une équipe de professeurs, de coachs et thérapeutes et la grande équipe du centre Anima ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la même catégorie

Par Shana Sarfati
Par Catherine Monteil

Ne rien manquer des actus Anima