Prochains stages et ateliers : Atelier Yoga le 10/09 | Cercle de parole «être parent et préserver son couple»
Ouvert 7/7 de 6h à 23h
Rechercher

Cours de gym douce à Paris 9

6 méthodes de gymnastique douce pour tonifier le corps. Loin des gestes mécaniques en salle de sport, retrouvez la conscience du geste et de la respiration pour des étirements et des musculations en profondeur, dans le respect de votre corps.

Le Centre Anima

50 professeurs et thérapeutes
44 méthodes douces corps & esprit
Tous niveaux
& tous âges
22 ans d'existence

Ouvert 7/7 de 6h à 23h

Description

Les grands principes de la gym douce

Il n’y a pas une seule gym douce mais plusieurs méthodes qui bien que toutes différentes, ont des caractéristiques communes parmi lesquelles les deux principales sont la douceur et la profondeur.

La douceur c’est d’abord le respect du corps dans sa structure, son fonctionnement et ses limites.

La gym douce est à l’opposé de la devise « no pain, no gain » (sans souffrance, pas de résultat).

Bien au contraire de cette logique, des résultats mesurables et durables ne peuvent voir le jour que si le corps est bien traité, en repoussant ses limites progressivement, mais sans jamais les dépasser.

 

La gym douce priorise le respect du corps

La douceur c’est ensuite :

le plaisir de mettre son corps en mouvement avec fluidité,
de trouver la juste posture sans tensions inutiles,
de libérer la respiration qui apportera de l’énergie vitale à toutes les cellules de notre corps.
La gym douce est une invitation au voyage en prenant le temps de découvrir les paysages intérieurs de son propre corps.

Il ne s’agit donc pas de prendre l’avion ou le TGV pour effectuer des séries de mouvement à en perdre haleine.
Prenons plutôt une calèche ou un voilier pour comprendre intuitivement les rouages de notre corps et l’amener à son meilleur niveau de fonctionnement.

Comme on le dit : l’important ce n’est pas le but mais c’est le voyage.

La gym douce est ainsi une gym à vivre et non à faire, qui enrichit l’être et non l’avoir.

 

A qui s’adresse la gymnastique douce ?

La gym douce s’adresse aux femmes et aux hommes de tous âges qui souhaitent améliorer leur condition physique en allant à leur rythme pour plus d’efficacité et de plaisir.

La gymnastique douce répond parfaitement aux exigences :

des personnes professionnellement actives qui y trouveront une source d’apaisement contre le stress, le mal de dos ou les problèmes de sommeil,
des femmes enceintes qui y trouveront des exercices adaptés à leur état pour soulager des jambes lourdes ou des tensions dans la colonne vertébrale,
des sportifs qui y trouveront aussi, en complément de leur discipline, une possibilité d’améliorer leurs gestes techniques et de rééquilibrer leurs chaînes musculaires après l’effort,
et des seniors qui y trouveront une manière agréable d’entretenir voire d’amplifier leur mobilité, leur force et leur souplesse dans le respect de leurs articulations.

 

La perception corporelle au coeur de la gym douce

Tout comme une cuisine délicate appréciée des fins gourmets, la gym douce se déguste dans l’ici et maintenant et provoque l’éveil de notre sixième sens, le plus profond et le plus intime : la proprioception.

Par nature inconsciente, la proprioception désigne la sensibilité profonde de nos muscles, de nos tendons, de nos ligaments et de tous les systèmes tissulaires concernés par le mouvement.

Elle nous renseigne en permanence sur la position de notre corps dans l’espace, même les yeux fermés. Elle conditionne la précision, l’efficacité et la grâce de nos gestes.

Devenue consciente, la proprioception nous fournit les informations qui construisent la perception que nous avons de notre corps.

C’est pourquoi lors d’un cours de gym douce, nous sommes invités à porter attention à nos perceptions corporelles afin d’augmenter la profondeur des effets sur le renforcement et l’assouplissement de nos muscles et articulations.

Par cette conscience augmentée de notre propre corps, nous rendons celui-ci encore plus intelligent et nous faisons pleinement alliance avec lui.

Nous reprogrammons ainsi notre schéma corporel qui fournit les différents logiciels de toutes nos actions, appelées coordinations motrices, des plus simples au plus complexes.

 

Le bien-être et le « bien s’aimer » à travers la gym douce

Les postures et les mouvements disharmonieux sont liés à un manque de coordination, une force mal utilisée et un manque de rythme.

Grâce à des étirements doux et progressifs nous réalisons l’accordage de nos chaînes musculaires, alors le corps joue juste, il ne fait pas de fausse note, il est équilibré et harmonieux, agréable à vivre.

Quand nos mouvements coulent de source, quand on a la sensation d’agir sans agir, de bouger efficacement sans effort, sans volonté, alors nous sommes dans le lâcher-prise, dans l’abandon à des forces qui nous dépassent et qui nous guident, et cela procure un plaisir incomparable.

En effet la sensation de bien-être, qui valide le bon fonctionnement du corps, se manifeste quand on a l’impression que le corps bouge « tout seul », sans effort.

La gym douce nous fait nous sentir plus entier et ce sentiment de complétude et de plénitude nous rend plus fort physiquement et mentalement.

Nous améliorons aussi l’image que nous avons de notre corps qui ne se limite pas à son aspect extérieur.
L’estime de soi s’en trouve ainsi renforcée.

La gym douce nous apprend à nous accepter, à nous apprécier, et pourquoi pas à nous aimer.

 

Chaque corps a son histoire

L’une des spécificités de la gym douce c’est aussi sa pédagogie.

Même s’il existe des nuances entre les différentes méthodes, l’élève est partie prenante de son évolution car avant de lui apprendre à faire quelque chose, il s’agit de l’amener à ressentir ce qui se passe dans son corps, c’est là son implication, être présent à lui-même avant tout.

Dans de nombreuses méthodes de gym douce les exercices ne sont pas montrés mais expliqués car il peut être dangereux de vouloir se modéliser sur le corps d’un autre.

Cela dit imiter n’est pas copier : même si l’exercice est montré, l’apprenti ne doit pas fidèlement calquer son geste ou sa posture sur l’exemple donné, il doit l’adapter à ses capacités propres.

Sinon il risque de ne pas répondre à sa dynamique propre, potentiellement de dépasser ses limites, aussi de s’enfermer dans le doute permanent.

En étant dépendant du modèle, nous demanderons à tout bout de champ avec inquiétude : « C’est bien ce que je fais ? Le placement est juste ? »

Ce point est fondamental car nous sommes tous pareils mais aussi tous différents, avec des corps qui n’ont pas tous la même histoire.

 

La gym douce est un soin pour le corps et pour l’esprit

Pour ne pas se blesser, pour se faire du bien, il est donc prioritaire d’apprendre à se repérer dans son domaine corporel, savoir dire stop si un exercice ne nous convient pas, savoir dire non si un exercice n’est pas approprié à notre état.

Le professionnel aussi compétent qu’il soit ne sera jamais à l’intérieur du corps de ses élèves.

La compétence du professeur sera jugée sur sa capacité à rendre ses élèves autonomes en leur apprenant à faire confiance à leurs ressentis. C’est pour cette raison que l’enseignant questionnera souvent ses élèves sur leurs sensations pendant et après le cours.

Ainsi conçue la gym douce est un soin pour le corps et pour l’esprit.

FAQ autour de la Gym douce

La pratique de la gym douce offre une multitude d’avantages pour la santé physique et mentale. Tout d’abord, elle favorise le renforcement musculaire en douceur, améliorant ainsi la posture et la stabilité. La gym douce stimule la circulation sanguine, contribuant à une meilleure oxygénation des tissus et à la réduction des risques cardiovasculaires. Sur le plan mental, cette forme d’exercice est reconnue pour son effet apaisant, aidant à soulager le stress et à favoriser la relaxation. De plus, la gym douce est souvent adaptée à tous les niveaux de condition physique, ce qui la rend accessible à un large public, des débutants aux personnes cherchant une approche plus modérée de l’activité physique.

La gym douce et le yoga sont deux approches distinctes bien que partageant des similitudes. La gym douce se concentre sur le renforcement musculaire et l’amélioration de la condition physique générale, souvent avec des exercices axés sur le maintien d’une amplitude de mouvement confortable. Elle peut inclure des éléments de stretching, de tonification et de relaxation.

En revanche, le yoga est une pratique holistique qui englobe des postures physiques, la respiration consciente, la méditation et la philosophie de vie. Le yoga vise à équilibrer le corps, l’esprit et l’âme, favorisant la flexibilité physique et mentale.

La gym douce met souvent l’accent sur les exercices physiques, tandis que le yoga intègre des dimensions spirituelles et émotionnelles. Choisir entre les deux dépend des objectifs personnels : la gym douce pour la forme physique, le yoga pour une approche plus globale du bien-être. Certaines personnes choisissent de combiner les deux pour maximiser les avantages physiques et mentaux.

Oui, la gym douce peut être une option bénéfique pendant la grossesse. Les exercices de gym douce, adaptés aux besoins spécifiques des femmes enceintes, peuvent aider à maintenir la forme physique, à renforcer les muscles qui soutiennent le dos et à améliorer la souplesse.

Des activités telles que la marche légère, la natation, le yoga prénatal ou la gymnastique aquatique sont souvent recommandées pendant la grossesse. Ces formes de gym douce sont conçues pour être sûres pour la future maman et le bébé, tout en favorisant la santé physique et émotionnelle.

Cependant, il est crucial de consulter un professionnel de la santé avant de commencer tout programme d’exercice pendant la grossesse. Chaque grossesse est unique, et il est important d’adapter l’activité physique en fonction de la santé individuelle de la future maman. Des modifications spécifiques peuvent être apportées pour garantir la sécurité et le confort tout au long de cette période.

Oui, la pratique régulière de la gym douce peut contribuer à soulager les douleurs musculaires et articulaires. Les exercices de la gym douce sont conçus pour être doux et progressifs, ce qui permet de renforcer les muscles, d’améliorer la flexibilité et de favoriser la mobilité articulaire sans exercer une pression excessive sur le corps.

En ciblant spécifiquement les zones problématiques, la gym douce aide à relâcher les tensions musculaires, à améliorer la circulation sanguine et à stimuler la lubrification des articulations. Ces effets combinés contribuent souvent à atténuer les douleurs chroniques ou les raideurs articulaires.

Il est important, cependant, de consulter un professionnel de la santé avant de commencer tout programme d’exercice, en particulier en cas de douleurs musculaires ou articulaires préexistantes. Un programme de gym douce adapté à vos besoins individuels peut être élaboré en collaboration avec des professionnels de la santé pour optimiser les résultats tout en minimisant les risques de blessures.

Ils ont récemment
rejoint le centre
Autres rubriques

Les événements autour de la Gym douce

Ils se déroulent bientôt !
No data was found

Nos dernières ressources

Par Shana Sarfati

Ne rien manquer des actus Anima