Bienvenue sur le site du Centre Anima, le centre historique des thérapies douces à Paris.
Ouvert 7/7 de 6h à 23h
Rechercher
Sophia Frelau, hypnothérapeute et Méthode T.R.E® et thérapie intégrative au centre Anima à Paris

Sophia Frelau, thérapie intégrative à Paris 9

Contacter
le praticien

Description

La thérapie intégrative pratiquée par Sophia Frelau est aux antipodes du paradigme daté de la séparation du corps et de l’esprit et de l’application à la personne d’un protocole standard. Elle prend en compte de façon intégrée et adaptée à chaque personne les différentes dimensions de l’humain, non seulement le psychisme conscient mais aussi les dimensions somatique, émotionnelle, nerveuse et inconsciente en mettant en œuvre des compétences complémentaires et une communication multi-niveaux.

Pourquoi suivre des séances de thérapie intégrative ?

Pour les traumatismes, y compris complexes, mais aussi le stress, l’anxiété, le manque de confiance en soi et les crises d’angoisse

Il ne suffit pas d’en parler, car les symptômes trouvent leur origine plus profond en nous que le mental conscient, dans le cerveau inconscient et le système nerveux autonome. Les séances permettront d’identifier les niveaux où vos symptômes sont générés afin d’y remédier de façon adaptée, aux différents niveaux pertinents.
  • Pour se remettre de maltraitances, emprise, harcèlement moral, abus narcissique, conflits relationnels
  • Pour tout autre passage difficile ou transition délicate (Procès, licenciement, changement de carrière ou de vie)

Pour l’intégration des évènements chocs ou potentiellement déstabilisants

Evènements pouvant potentiellement laisser un traumatisme : accident, que l’on en soit victime ou témoin, intervention chirurgicale, traitement médical lourd, maladie, cancer, deuil, peur de la mort. Mais aussi l’intégration des bad trips ou des « thérapies psychédéliques » .
La thérapie, qui peut être ponctuelle, brève ou régulière selon les besoins, peut consister à vous stabiliserrétablir un état de paix et de sécurité intérieure ainsi que l’auto-régulation nerveuse et/ou émotionnelle, sortir d’un état de dissociation. Elle peut aussi vous mettre en contact avec vos ressources pour comprendre et donner un sens à votre expérience, vous l’approprier, au besoin la transformer pour en assimiler durablement la valeur transformatrice. Vous serez assisté et guidé pour l’intégrer de manière constructive à votre réalité et votre façon d’être, pour être fonctionnel dans votre quotidien, et traduire votre vécu en croissance, et si c’est pertinent, en changement positif et en amélioration concrète de votre vie.

Pour les addictions

L’accompagnement facilite le sevrage de l’objet de l’addiction (substance ou activité) en sollicitant les ressources internes de la personne pour minimiser les symptômes. Mais pour minimiser les risques de rechute et se libérer véritablement de l’addiction, l’accompagnement ne se limitera pas au sevrage, pour aller plus loin et résoudre les déficits ou traumatismes sous-jacents. Il n’y a pas de fumée sans feu ; de façon similaire, on ne s’anesthésie pas par l’addiction sans qu’il y ait une certaine douleur que l’on cherche à éviter de ressentir. La personne, souvent, n’est pas consciente de ce qui fait mal tout au fond à l’intérieur, ayant trouvé divers moyens de l’éviter ! Pour un simple arrêt du tabac ou se libérer d’une simple habitude, 3 séances d’hypnose peuvent suffire, mais pour une addiction plus complexe, lourde ou enracinée, un accompagnement au-delà du sevrage est souvent nécessaire pour se donner les meilleures chances de succès durable.

Ce qu’est la thérapie intégrative, et ce qu’elle n’est pas

Je pratique une approche intégrative de la thérapie et du bien-être depuis une douzaine d’années. Mais le terme « intégratif » est depuis devenu plus répandu, et utilisé de diverses manières, ce qui amène de la confusion. Mon approche n’est pas celle de la psychologie intégrative, qui en puisant dans différents courants et théories de la psychologie, n’en demeure pas moins de la psychologie, qui s’occupe du psychisme, et dont le principal outil, à quelques exceptions près, reste encore largement la parole, principalement issue du mental conscient, sans que la dimension somatique ni l’inconscient soient véritablement, profondément inclus dans les séances. Or le psychisme et le corps ne sont pas indépendants l’un de l’autre, mais s’influencent réciproquement.

À qui s’adresse la thérapie intégrative ?

Les personnes que j’accompagne, comme tout un chacun et sans toujours s’en rendre compte, portent en elles des traumatismes et résidus du passé qui les limitent dans leur bien-être, leur vie et même leurs relations et leur carrière, en générant divers troubles : anxiété, crises d’angoisse, manque de confiance en soi, dissociation, hypersensibilité, baisse de moral, fatigue, douleurs, réactions exacerbées, addictions, blocages, peurs… La vaste majorité des symptômes et problèmes pour lesquels on me consulte ne trouvent pas leur origine dans le cerveau conscient, mais plus profond dans la personne. Souvent, ce sont des schémas de comportements ou dialogues intérieurs automatiques, sur lesquels la personne a peu de contrôle par sa volonté ou sa pensée consciente. Aussi, il ne suffit pas toujours d’en parler, d’analyser, de comprendre au niveau conscient pour obtenir le changement désiré ! Mon approche intégrative de la thérapie prend donc en compte bien plus que le simple psychisme mental et conscient. Elle inclut naturellement le corps, le système nerveux et énergétique, l’émotionnel et la part, profonde et vaste, de l’inconscient. 

La libération des émotions et le lâcher-prise

Il ne s’agit pas non plus de pratiquer de la thérapie par la parole tout en conseillant des activités complémentaires à rechercher en-dehors des séances, comme le yoga ou la danse-thérapie. Ici, c’est au sein même des séances que le travail est à caractère intégratif, selon vos besoins et votre progression. Au cours des séances, il peut y avoir de la parole, mais il y a surtout du « faire » et du « ressentir ».
  • On peut accompagner la libération d’émotions gardées à l’intérieur depuis des années, ou de tensions et même de douleurs chroniques.
  • On peut aussi passer par le corps pour permettre le lâcher-prise, qui n’est pas facilement accessible quand on est figé en mode survie depuis des années et parfois davantage. Au niveau somatique, on peut aussi rééduquer votre système nerveux autonome (géré de façon inconsciente) resté bloqué en mode stress (système nerveux sympathique) pour lui réapprendre à fonctionner la plupart du temps en mode détente et régénération (système nerveux parasympathique, celui qui permet par exemple l’endormissement naturel).
  • On peut désapprendre des conditionnements, habitudes et limitations automatiques qui vous sabotent, réparer la relation à soi, ou créer les structures internes dont votre enfance n’a pas permis le développement, pour être fonctionnel (par exemple pour écouter ses besoins, ne pas s’oublier au profit des autres, cesser l’auto-sabotage, gérer son temps, arriver à aller au bout des projets etc).
Par le psychisme inconscient, on peut aider le corps. Et par le corps on peut aider le psychisme, parfois plus efficacement que par la parole ! L’influence réciproque entre notre psychisme conscient, notre corps, notre système nerveux autonome, notre énergie, l’émotion, et même notre dimension existentielle, n’est pas qu’une idée mais est comprise et mise en pratique dans cette approche intégrative et naturelle de la thérapie et du bien-être. Ceci a été rendu possible par l’acquisition de compétences variées et complémentaires au fil d’un parcours pluridisciplinaire long et original en France et à l’étranger, qui se poursuit encore.

Promouvoir l’autonomie et développer vos capacités

Le caractère intégratif de cet accompagnement thérapeutique va jusqu’à solliciter et inclure, au fil des séances, vos propres capacités dans l’optique de promouvoir votre autonomie à devenir plus maître de soi et à entretenir votre bien-être. Il ne s’agit pas seulement pour vous d’être en position de vous « laisser faire », ni de recevoir l’application d’un protocole standard comme dans certaines thérapies brèves (par exemple en EMDR), mais plutôt d’être guidé à contacter vos ressources puis amené à les utiliser par vous-même en séance et même au quotidien. Il s’agit, en constatant vos capacités au fil de la relation, de vous guider à faire pour vous-même ce que vous ne réalisez pas toujours que vous êtes capable de faire ! Certains apprennent une technique d’autohypnose, d’autres à transformer la douleur, à décharger les résidus de stress et les tensions accumulées, soigner l’enfant intérieur, calmer les nerfs, développer l’intuition etc.

Formation & Bio

Maître-praticienne en hypnose ericksonienne, praticienne en rééquilibrage du système nerveux (méthode TRE) et titulaire d’un Master de Psychologie et Neurosciences, j’accompagne des personnes aux vécus difficiles. La thérapie intégrative des traumatismes que je pratique depuis plus de 12 ans prend en compte le corps, le système nerveux, l’émotionnel, ainsi que notre vaste part inconsciente… Une approche de ce type nécessite des compétences pluridisciplinaires et des années d’expérience.

L’approche intégrative de la thérapie et bien-être que j’ai développée est informée par la neuro-physiologie des traumatismes et l’étude des états modifiés de conscience provenant des neurosciences (je suis titulaire d’un Master de Neurosciences appliquées à la santé mentale, King’s College London) et de mon expérience personnelle. Elle est aussi nourrie par plus de 25 ans de travail intérieur, de discipline, de formations et apprentissages réguliers, notamment dans des thérapies somatiques prenant en compte le corps, en pratiques méditatives, et dans des approches naturelles traditionnelles. Un parcours que je poursuis continuellement…

J’ai aussi exercé en Asie dans une clinique de luxe de réhabilitation dans le domaine de la santé mentale et des addictions (The Dawn Addiction & Mental Health Rehab), où j’étais chargée de l’accompagnement thérapeutique de patients venus des cinq continents et souffrant d’addictions, dépression, burnout et en particulier de stress post-traumatique (victimes de violences émotionnelles, physiques et sexuelles ; personnes ayant vécu une conjonction de pertes et d’expériences difficiles et en grande détresse ; victimes de réseaux pédophiles ; survivants d’accidents violents, d’attentats…). Mon expérience me donne confiance dans les capacités de chacun à aller mieux et à mieux vivre sa vie.

 

Principales certifications

  • Master de Psychologie et Neurosciences de la Santé Mentale – Institute of Psychology, Psychiatry and Neuroscience, King’s College London, Royaume-Uni, avec les options « Troubles de l’humeur », « Troubles psychotiques », « Neurosciences et applications de la pleine conscience» et « Psychologie et développement de l’enfant et de l’adolescent ». Diplôme obtenu avec « Distinction » (la mention académique la plus élevée dans les pays anglophones).
  • Maître-praticienne certifiée en hypnose ericksonienne – Xtrëma, Paris, France
  • Praticienne certifiée en méthode TRE – TRE College, Londres, Royaume-Uni
  • Formations avancées pour praticiens en méthode TRE : Interventions en TRE ; Corps, système nerveux et dissociation etc, TRE College, Londres, Royaume-Uni.

 

Je reçois en séances individuelles, en français et en anglais à mon cabinet de la rue Delambre, Paris 14ème ainsi qu’en visioconférence. Mes stages et ateliers se tiennent au Centre Anima, rue de Maubeuge, Paris 9ème. Pour plus de renseignements, appelez-moi !

Consulter mon site >

Ils ont récemment
rejoint le centre
Autres rubriques
Avis et recommandations
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Les ateliers proposés par l'intervenant

Initiation à la méthode TRE : rééquilibrage nerveux et reconnexion à soi

Samedi 28 septembre de 14h30 à 17h

Nos dernières ressources

Par Shana Sarfati

Ne rien manquer des actus Anima